Comment choisir son sac à dos randonnée ?

Comment choisir son sac à dos randonnée ?

Pour profiter pleinement d’une randonnée, il est essentiel que vous vous munissiez de tous les matériels nécessaires à cette virée dont le sac à dos. Mais pour qu’il puisse bien faire son travail, il est nécessaire de savoir le choisir. Découvrez alors 5 critères à prendre en compte pour choisir son sac à dos randonnée, y compris en ce qui concerne le sac à dos pour enfant.

Le volume du sac à dos

Le volume d’un sac randonnée est sans doute un des plus importants paramètres à prendre en compte dans le choix de celui-ci. Sachez que cette caractéristique dépend de l’utilisation que vous allez faire de votre sac. Mais il est aussi fonction de la durée de cette utilisation que ce soit pour une journée ou bien pour plusieurs jours de suite. Dans ce sens, si vous partez pour une randonnée d’une journée, il vous faut de quoi mettre votre casse-croûte, votre vêtement chaud, votre coupe-vent, votre appareil photo, votre eau et tous vos différents accessoires de voyage. Dans ce cas, l’idéal est un sac à dos étanche d’une contenance de 20 à 30 litres. Si vous partez pour plusieurs jours, outre les paramètres énumérés précédemment, vous devez également prendre en compte la saison, l’activité que vous allez faire ainsi que l’autonomie. De ce fait, pour une randonnée de 3 à 4 jours avec nuits en refuge, il vous faut un sac de 40 à 45 litres. En effet, vous aurez moins besoin de trimbaler une tente si vous allez passer vos nuits dans un endroit abrité, ce qui fera alors diminuer le volume à transporter. Par contre, si vous prévoyez de passer plusieurs jours en autonomie totale et passer vos nuits sous une tente, vous aurez besoin d’un sac randonnée plus volumineux. La capacité de  50 à 60 litres est l’idéale si vous partez en randonnée sur 3 à 4 jours, tandis que vous aurez besoin d’une contenance de 60 à 70 litres si la durée est d’une semaine. Toutefois, ces chiffres vous sont juste donnés à titre indicatif. Il vous sera possible de réduire ou bien d’augmenter ceux-ci suivant vos besoins en matériel et en nourriture.

Le confort du sac à dos

Un autre paramètre à prendre en compte est le confort qu’un sac de randonnée peut vous procurer. Lorsque vous faites une activité physique, il est tout à fait normal de transpirer. Mais pour permettre à votre dos de sécher plus vite, il vous est conseillé de choisir un sac à dos filet. Celui-ci permet à l’air de circuler facilement, ce qui séchera la transpiration un peu plus vite. En outre, vous devez avoir en tête qu’un sac à dos confortable est celui qui est adapté à votre morphologie. Vous devez alors baser votre choix sur votre taille, la forme de votre bassin, des épaules et la taille du dos. Cette dernière correspond à la distance entre la 7ème vertèbre cervicale (ou plus simplement l’os protubérant se situant à la base du cou) et la crête iliaque ou l’os protubérant se trouvant en haut des hanches. Outre la taille du dos, il faut aussi choisir le type de portage qu’il vous faut. Il y a alors le système filet dos tendu et le système dos plaqué qui feront en sorte que le sac soit plus proche du dos. Par ailleurs, il existe des sacs avec un tout nouveau système de ceinture qui vous procure une sensation d’enfiler une veste. Il sera alors très proche du corps. Ce qui améliorera votre équilibre.

La longueur du sac à dos

Il faut que la longueur du sac que vous allez choisir soit bien adaptée à votre dos. Pour savoir si celui-ci possède une bonne longueur de dos, il vous suffit de le charger et de le mettre. Pour cela, il vous est demandé de placer la ceinture ventrale à une hauteur confortable. Terminez en serrant les bretelles. Même pour un enfant, un sac de la bonne longueur épouse parfaitement le dos et les épaules sans procurer aucune gêne. Si votre sac est trop long, vous allez sentir son poids tirer sur l’avant des épaules. Par contre, s’il est trop court, la charge vous tirera vers l’arrière.

Les accessoires du sac à dos

Les accessoires d’un sac à dos diffèrent de l’utilisation de celui-ci. Dans ce sens, pour les sacs à dos de randonnée ou de trekking, vous pouvez trouver des accessoires comme des portes bâtons, un emplacement du système d’hydratation et des poches latérales ouvertes qui peuvent être élastiquées ou bien fermées par des zips. Il se peut que le fond de ces sacs soit séparé du haut et possèdent une ou des poches sur la ceinture ventrale. Il peut également présenter des sangles sur le devant et le bas ainsi que des ponts de sangle pour fixer à l’extérieur du matériel. Pour un sac alpiniste, il peut présenter des portes-piolets et un emplacement dédié à la poche à eau. Sans oublier une ou plusieurs poches sur le rabat et des anneaux devant ou dessous pour permettre un rajout de matériel à l’extérieur. En ce qui concerne les sacs à dos de ski, ils peuvent contenir les mêmes accessoires que les sacs pour alpinistes mais avec un porte-ski tout au bas du sac. D’autre part, si vous décidez de partir en escalade, il vous faut un sac qui peut transporter vos chaussons, vos cordes, vos dégaines, votre baudrier et autres accessoires utiles à cette activité.

Facilité de rangement et autres accessoires spécifiques

Un sac à dos pratique doit être doté d’une facilité de rangement. Il doit alors posséder plusieurs poches dont la principale qui se divise, en général, en deux compartiments à paroi amovible. Le zip qui se trouve alors en bas donne un accès direct au compartiment inférieur. Ces systèmes de rangement sont très pratiques surtout quand le sac est destiné à un enfant. Pour certains, ils sont dotés d’une ouverture sur le dessus et d’un accès à l’aide d’un zip sur le devant. Les poches latérales, quant à elles, sont plus pratiques pour y mettre des gourdes. Pour la poche ventrale, vous pouvez y déposer votre carte ou vos en-cas. Elles peuvent être des poches filets ou des poches à zip. Par ailleurs, les poches sur le rabat peuvent se trouver à l’intérieur de celui-ci. Dans ce cas, vous pouvez y mettre, par exemple, vos papiers. Mais elles peuvent également se trouver à l’extérieur. De cette manière, vous pouvez facilement y accéder pendant la journée. D’autre part, il est possible d’ouvrir facilement certaines poches sur le devant à l’aide d’un zip à languette sans le poser à terre. Sans oublier les poches au niveau de la ceinture, utiles pour mettre des petits matériels. Pour ce qui est des accessoires spécifiques, vous pouvez trouver des accroches extérieures comme des sangles, des boucles et des clips. Ceux-ci vous permettent de porter facilement vos matériels à savoir les tentes, les piolets, les mousquetons, les matelas, les bâtons, les crampons, et les skis. Votre sac peut également avoir un compartiment interne pour y mettre une poche à eau dotée d’une ouverture pour la pipette. Pour que votre sac soit plus compact, vous pouvez y ajouter des sangles de serrage. Pour le protéger de la pluie et des intempéries, vous pouvez y mettre des housses imperméables.